Déploiement d’une architecture multicloud rapide et flexible pour se démarquer dans le secteur du voyage.

À propos de

Kiwi.com est une entreprise technologique de voyage en ligne avec la technologie révolutionnaire de l’interligne virtuelle.

Siège social
Brno, République tchèque
Secteur
Voyage et loisirs

À propos de Kiwi.com

Lancé en 2012, Kiwi.com est un courtier en voyages leader du mouvement « Virtual Global Supercarrier » (Super transporteur mondial virtuel), qui vise à fournir des réservations de voyages porte-à-porte en ligne, couvrant les vols et le transport terrestre.

Points clés

• Migration réussie des charges de travail dans une architecture multicloud.
• Latence stable sur la connectivité privée entre Google Cloud et AWS.
• Restauration de la connexion critique en moins de cinq minutes lors d’une panne imprévue du tunnel IPSec.

Défi

Déplacement efficace des données entre des environnements cloud disparates

Kiwi.com enregistre en moyenne 100 millions de recherches de clients par jour, il est donc crucial d’assurer la continuité et les bonnes performances de son infrastructure.

Le volume de demandes et les plus de 35 000 sièges gérés par le système de Kiwi.com tous les jours nécessitent une bande passante importante. Utiliser l’Internet public pour se connecter à des services cloud backend représentait un problème. Lorsque l’équipe avait besoin de plus de bande passante pour prendre en charge les pics de demande, la capacité était déjà épuisée par d’autres ressources ou utilisateurs.

Par ailleurs, Kiwi.com avait récemment effectué une migration partielle vers Google Cloud pour profiter, en plus de sa base de données cloud AWS et de son RDS Amazon, de Kubernetes Engine. Kiwi.com avait donc plus de 20 Tb de données opérationnelles cruciales hébergées sur 36 serveurs colocalisés dans un centre de données géré par OVHcloud.

À l’origine, Kiwi.com avait établi des tunnels IPSec pour permettre à ses différents environnements cloud de communiquer mais cette solution offrait une bande passante limitée qui dégradait la qualité du service client. Les connexions IPSec publiques utilisées par Kiwi.com ne pouvaient tout simplement pas offrir la vitesse, la fiabilité et la sécurité nécessaires au service de l’entreprise. Kiwi.com a décidé de miser sur Megaport pour créer des connexions privées plus robustes entre les différentes composantes de son environnement multicloud.

Solution

Megaport Cloud Router pour une connectivité cloud à cloud simplifiée

En employant des Megaport Cloud Routers (MCR), c’est-à-dire des routeurs virtuels à la demande pour des connexions dédiées, Kiwi.com a pu établir une connectivité sûre et fiable entre ses environnements cloud disparates. Les données peuvent désormais être transférées directement entre AWS et Google dans différentes régions de cloud public sans devoir hairpinner le trafic vers le centre de données de l’entreprise situé à Francfort. En utilisant des connexions transversales virtuelles (VXC) Megaport, l’entreprise a établi une infrastructure réseau qui peut prendre avec flexibilité en charge les exigences de capacité et performances de son moteur de recherche et de son système de réservation.

Avantage

Réduction de la latence et bande passante évolutive

En connectant ses environnements cloud au MCR, Kiwi.com bénéficie d’une amélioration de la fiabilité, d’une réduction de la latence et des instabilités, et de l’évolutivité en temps réel nécessaire pour répondre aux demandes fluctuantes.

Évoluant dans un secteur soumis à de fréquents pics de trafic, en particulier durant les périodes de vacances et de promotions, Kiwi.com peut désormais ajouter de la bande passante supplémentaire de manière anticipée à ses VXC Megaport pour réagir aux charges de serveur additionnelles puis la réduire à nouveau.

En plus de se préparer aux scénarios prévus, Kiwi.com peut désormais répondre plus efficacement aux problèmes inattendus. Suite à la panne imprévue d’un tunnel IPSec basé sur Internet entre des charges de travail critiques Google Cloud et AWS, Kiwi.com a été capable de rétablir la connexion en moins de cinq minutes en créant une VXC temporaire entre deux MCR.

Avec Megaport, nous savons que nous avons des lignes dédiées – qui sont vitales pour garantir des niveaux fiables de latence entre les clouds, en particulier lorsque nous attendons des volumes plus élevés de trafic. Je n’ai pas besoin de configurer de gros routeurs pour gérer les pics ; il me suffit d’ajouter de la bande passante nos connexions transversales virtuelles via le portail Megaport.

Miloš Vyletel, Ingénieur de direction, Kiwi.com

Perspectives

À mesure que Kiwi.com poursuit sa croissance, sa bande passante doit elle aussi augmenter proportionnellement. Dans les mois à venir, l’équipe prévoit d’ajouter des services supplémentaires à Paris pour prendre en charge la connectivité entre ses ressources AWS et Google Cloud et son environnement hébergé OVHcloud.